Ma vie, mon métier, ma passion ! (Partie 2)

Bonjour à toute la communauté et aux petit(e)s nouveaux/nouvelles qui découvrent cet article,

Voici la 2ème partie de mon dossier sur : Ma vie, mon métier, ma passion !

Bonne lecture à vous 🙂


Le test, un métier porteur et qui ouvre des portes

Ce qu’il faut savoir de ce métier, c’est qu’il est très recherché par beaucoup d’entreprises (à condition qu’elles soient matures et sensibles à tout ce qui touche à la qualité de leur livrable).

En terme de formation, il n’y en a pas vraiment à proprement parlé, ou du moins, les testeurs que je connais aujourd’hui, ils viennent un peu de tous les horizons (marketing, graphiste, parfois des développeurs, etc.).

J’ai donc envie de vous dire que si vous cherchez à faire ce métier, allez-y au petit bonheur à la chance.

Mais si vous voulez faire du test, la plupart du temps, les entreprises demandent ce genre de formation :

 

• Bac + 2 : BTS informatique de gestion, option développeur d’applicationsDUT informatique.
• Bac + 3 : licence pro systèmes informatiques et logiciels.
• Bac + 5 : master pro mention informatique, spécialité qualité et sûreté de fonctionnementdiplôme d’ingénieur en programmation informatique.

Grosso modo, tout ce qui touche de près ou de loin à l’informatique ^^

Pourquoi je dis plus haut que ce métier est très recherché par les entreprises :

Là où il y a une production, il doit y avoir forcément un contrôle qualité pour garantir la livraison chez le client.

Je ne parle pas uniquement des logiciels mais aussi dans l’univers industriel (voiture, avion, etc.), pouvez-vous concevoir qu’il n’y ait aucun contrôle qualité sur des avions ou bien des voitures ? La réponse est non.

C’est bête l’exemple que je vais vous donner mais prenons un objet au quotidien… une porte par exemple, il faut une personne pour concevoir le modèle de la porte, par la suite, il faut vérifier si cette porte répond à sa fonction, n’est-ce pas ? Et quelle est la meilleure solution ? Il faut te…. essayer.

On est bien d’accord qu’une porte est censée pouvoir s’ouvrir et se fermer… Imaginez donc que vous avez terminé la porte au niveau conception et que vous l’avez livré au client, il se rend compte que la poignée de porte ne fonctionne pas. Qu’est-ce qu’il va se passer à votre avis ?

  1. Le client ne va pas être content (peu de chance qu’il fasse de nouveau appel à vos services)
  2. Il va vous demander d’être remboursé (vous avez perdu du temps et de l’argent dans la production de la porte)
  3. Vous aurez produit un objet inutilisable (temps perdu)
  4. Vous allez devoir corriger la poignée et la remettre au client (s’il n’a pas changé de fournisseur entres temps).

Voilà pourquoi le métier du test est demandé partout, je ne suis pas en train de vous vendre le métier, mais juste de vous expliquer que l’univers de la QA n’est pas prêt de disparaître (avec automatisation ou non) et donc ça recrute 🙂 !

Du coup, être un testeur c’est une personne qui fait une action / appuyer sur un bouton et qui vérifie si ça fonctionne ?

Combien de fois je l’ai entendu cette phrase :

« De toute façon, les testeurs, ils ne font qu’appuyer sur des boutons ! »

Je n’ai pas la science infuse du test mais il peut exister plusieurs niveaux de test :

  • niveau 0 : Les testeurs (souvent les utilisateurs finaux) qui vont avoir en main une application (beta test)  et qui vont s’amuser avec et remonter les problèmes.
  • niveau 1 : Les testeurs qui vont suivre un plan de test ou faire des tests libres sur l’outil qu’on lui a fourni
  • niveau 2 : Les testeurs qui conçoivent / design les cas de tests
  • niveau 3 : Les testeurs qui automatisent les tests
  • niveau 4 : Les testeurs qui pilotent tout le process qualité d’une entreprise
  • etc.

Enfin bref, je peux aller très loin mais tout ça pour dire que le monde du test est très dense et qu’un testeur, ce n’est pas simplement un individu qui va appuyer sur des boutons à longueur de journée et remonter un problème s’il y en a un, ça serait un métier bien ennuyant n’est-ce-pas ?

Comme dit mon ami « Marc Hage Chahine » : « Le testeur en Scrum est plus garant d’un état d’esprit et d’une philosophie de qualité que quelqu’un qui s’occupe uniquement des cas de tests fonctionnels. »


Est-ce que le métier du testeur dans le jeu vidéo, c’est la même chose que dans des compagnies « éditeur de logiciel » ?

J’aborderai donc ce sujet dans un autre article.

N’hésitez pas à me faire un retour ou de partager votre expérience.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me solliciter. Je me ferais un plaisir de vous répondre ^^

Merci à vous !

Written by: hatenak

Fondateur du site Hatenak -.- Le Petit Bridé Je suis fasciné par l'univers asiatique mais mon hobbie au quotidien, ce sont les jeux vidéo. Gamer un jour, Gamer toujours, surtout pour un asiatique. J'ai crée ce site afin de vous divertir alors amusez-vous bien !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notify of

wpDiscuz

Hatenak-.- Le Petit Bridé

Hatenak -.- le petit bridé est un petit site / blog perso de divertissement.

 

Categories